Car il suffit d’un Click pour tout changer…

click

Hop hop hop! À mon tour désormais de squatter les bancs de la rubrique Films pour vous proposer Click, une comédie dramatique dont l’acteur principal est… Adam Sandler! Il est vrai que tout film dans lequel Sandler a joué se retrouve garant d’une certaine qualité et qu’on est sûr de repartir heureux avec des zygomatiques bien musclés! Mais dans Click, l’acteur montre aussi qu’il est capable d’émouvoir, voire de faire pleurer.

Bon c’est parti pour une présentation du film!

C’est donc l’histoire d’un architecte qui se tue à la tâche pour espérer devenir un jour l’associé de son patron. Mais cela implique de faire un choix: vie familiale ou vie professionnelle? Les disputes au sein de son couple s’enchainent, le stress se fait ressentir…

Un jour qu’il n’arrivait plus à distinguer les différentes  utilisations de ses nombreuses télécommandes, il décide d’aller acheter LA télécommande universelle qui lui permettra de tout contrôler…

Et c’est en effet un contrôle total de sa vie que cet appareil va lui permettre: faire passer en accéléré une situation gênante, couper le  son lorsque le chien aboie trop fort, mettre en pause certaines scènes…

Cependant cet appareil est tellement sophistiqué qu’il mémorise en quelques sortes les préférences de son utilisateur… Aussi le pauvre architecte commence-t-il à faire défiler sans le vouloir des semaines, des mois, puis des années de sa vie. Il s’aperçoit qu’il est devenu PDG de sa boite d’architecture, mais aussi que sa femme l’a quitté pour un autre, que son père est mort, que sa famille s’est morcelée, sans rien pouvoir y changer.

C’est donc en tant que vieil homme sur son lit de mort qu’il s’aperçoit de l’importance réelle de la famille…

Cette scène m’a réellement ému et j’avoue que j’en étais un peu surpris: je m’attendais à un film du type Big Daddy mais en fait ce film est très profond (enfin dans la mesure du possible pour une comédie avec Adam Sandler; on est bien d’accord?). Du coup on est triste et on ne veut pas que le pauvre monsieur crève bêtement, c’est pourquoi le pauvre monsieur ne va pas crever bêtement…

Le voici, le voilà le moment tant attendu que l’on connaissait dans les comédies de Molière: le Deus Ex Machina! Et oui, après avoir réalisé ce qui était le plus important dans la vie, notre pauvre architecte se réveille au moment où il comptait acheter la fameuse télécommande, et qu’il n’achètera donc pas!

Et c’est ainsi que s’achève le film: un bon moment de détente avec à la clé un enseignement des plus importants: on peut tout refaire, tout changer et recommencer, mais il ne faut pas négliger la vie de famille.

[ad#Spécial Razza][ad#Spécial Razza]

One thought on “Car il suffit d’un Click pour tout changer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *