It’s a fuckin’ disgrace (suite)

Les Irlandais sont des teigneux (S.O.C. en est le parfait exemple) : suite à la tricherie honteuse de Henry, ils ont fait appel auprès de la FIFA et demandent de rejouer le match ! Mais soyons réalistes : l’Irlande n’a quasiment aucune chance de remporter son appel. Trappatoni le sait. Et le fair-play dans tout ça ? Ben à part donner son nom à un prix bidon décerné par l’UEFA (le pays vainqueur obtient une place en plus pour l’Europa League, youhou !), tu peux te l’enfoncer bien profond là où je pense.

4 thoughts on “It’s a fuckin’ disgrace (suite)

  1. Le problème, c’est que les recours vont arriver par millions s’ils acceptent… France-Serbie ? Etc, etc… C’est ingérable. La solution : la MOTHERFUCKIN’ VIDEO.

    Moi, je veux limite le rejouer aussi ce match, rien parce que vous me faites me sentir coupable comme les autres, et aussi que vous allez saouler tout le monde à faire les anges gardiens de l’intégrité du foot pendant encore sept mois. ^^

  2. On est bien d’accord, et Trap’ est parfaitement réaliste à ce sujet. C’est ce que devaient faire les Irlandais de toute façon, ils allaient pas nous plus restés les bras croisés après s’être fait entubés de la sorte.

    Sinon concernant la solution, la vidéo n’est pas le seul moyen d’éviter ce genre de choses : l’arbitrage à 5 prôné par Platoche est également envisageable, et aurait à coup sûr empêché ce genre de gestes.

  3. C dans l’air spécial foot ce soir, en général ils englobent bie le sujet.
    Effectivement un arbitrage à 5 serait une bonne solution. Mais franchement la vidéo, c’est tellement + simple, ça fait des décennies que les téléspectateurs se tapent des images super zoomées, des ralentis de ouf 3 secondes après chaque action intéressante, je vois pas pourquoi les arbiters n’ont pas un genre d’I-phone sur eux avec ces ralentis quand ils le demandent.

    Et au fait, Christophe Dechavanne vient de lance rune pétition pour que la FFF demande elle-même à rejouer le match… -_-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *