Top 10 des attractions Disney et Universal en Floride

Pour faire ma rentrée sur Omni, je me suis dit que je devais un peu me faire plaisir. Et quoi de mieux que de pouvoir enfin exorciser cet horrible sentiment de jalousie que j’éprouve à chaque lecture d’un Top 10 de François ? Sans déconner. C’est quoi ce truc, faut avoir le cerveau rempli par 3220 heures de matchs de foot de la Coupe du Monde à la Ligue 2 pour avoir le droit de faire un Top 10 ? Et si moi je veux faire un Top 10 du haut de mes insuffisances de culture musicale, cinématographique et footballistique, je fais comment ?

Donc j’ai décidé d’innover un peu et de profiter de mon expérience des vacances pour vous proposer un Top 10 trop frais, ultra bright et grave sexy : le Top 10 des attractions des parcs Universal et Disney de Floride !

Avant de commencer, je dois vous introduire à ce qu’on trouve en Floride. Pas moins de 4 parcs d’attractions Disney différents, plus 2 parcs aquatiques, et une concurrence au Top avec les 2 Parcs Universal Studios, Sea World, et autres parcs aquatiques et zoologiques (Aquatica, Busch Gardens, etc). Nous n’avons fait que le meilleur.

Du côté de Disney, Epcot Center, un parc dédié à la découverte et à la science, sorte de Futuroscope puissance 53, avec ses mythiques pavillons représentant une quinzaine de pays du monde entier. Egalement, le fameux Hollywood Studios, que l’on retrouve en France en version plus récente et moins riche en attractions. Enfin, Animal Kingdom, un parc zoologique ultra stylé rempli d’attractions aux couleurs de l’Afrique et de l’Asie. Le Magic Kingdom, notre Disney de base français, a été laissé de côté du fait de sa vieillesse qui en fait une version beaucoup moins cool que notre Disney made in Marne-la-Vallée. J’en veux pour preuve le Space Mountain assis dans une caisse, à plat dans un circuit fait de diodes et de lumières fluo.

Pavillon français à Epcot Center !

En ce qui concerne Universal Studios, nous avons opté pour plusieurs jours dans les 2 parcs principaux, Universal Studios et Island of Adventures. Universal Studios, c’est le parc mythique composé de studios qui décline l’univers du cinéma sous forme de dizaine d’attractions toutes plus fameuses les unes que les autres (MIB, E.T, Les Simpson, Twister, Shrek, Les Dents de la mer, etc) dans une ambiance américaine au bon goût de hamburger. Enfin, la pépite de tous les parcs, le joyau le plus exceptionnel dans cet univers au niveau déjà exceptionnel : Island of Adventures. C’est l’endroit où il faut faire un tour sur soi à chaque pas tellement tout est majestueux, grandiose, drôle, tellement chaque détail colle à l’univers dans lequel on se trouve. Bon, je m’arrête là pour la description des parcs et je vous laisse avec mon Top 10 des attractions.

10 – Test Track / The Incredible Hulk Coaster

Test Track, c’est de l’attraction type Futuroscope à la sauce Disney. Donc, de la grosse qualité. Le principe est simple, vous embarquez dans une voiture de crash test pour subir une batterie d’expériences, du passage en chambre corrosive au fameux mur de « crash ». Bien entendu tout ceci n’est qu’une vaste blague et vous finissez votre course à toute vitesse sur une piste à ciel ouvert, cheveux aux vents, sur les rails de la liberté. Une attraction sympa pour son temps (créée il y a 12-13 ans) mais qui commence à légèrement se rider face aux grosses nouveautés qui fleurissent un peu partout.

Egalité donc avec le Hulk Coaster, une montagne russe basée sur l’histoire du célèbre scientifique Bruce Banner. Elle symbolise le moment précis où son sérum fait effet pour la première fois et qu’il se transforme en Hulk. Pour cela, un départ digne de notre Space Mountain (grosse poussée d’accélération en montée) directement suivi par une vrille en piqué. L’horreur absolue, l’impression de tomber véritablement pendant 2 secondes la tête en bas et les yeux rivés sur le lac qui se trouve 20 m sous vous. Puis on enchaîne sur une bonne demi-douzaine de looping et autant de vrilles, qui paraissent être une promenade de santé après avoir survécu à ce départ fou. Une attraction relativement banale donc, mais très efficace.

A gauche, le Hulk coaster

9 – Shrek 4-D

Attraction récente, le Shrek d’Universal Studios s’inscrit comme un chapitre à part de la saga, situé entre le premier et le second volet. Shrek et Fiona viennent de se marier mais le fantôme de Lord Farquad a un plan diabolique pour faire de Fiona sa reine dans le monde des morts. C’est ainsi une aventure en 3D sur fond de siège (très) mobile qui s’offre à nous, avec effets visuels, sonores et tactiles dans la salle de cinéma. Comme dans toutes les attractions de la griffe Universal, la file d’attente nous raconte une histoire, et c’est dans une gigantesque et loufoque salle de torture que Pinocchio, les trois petits cochons et le miroir magique nous apprennent la vérité sur l’aventure lugubre qui nous attend, piégés dans le château de Farquad.

Tout est là pour nous divertir : l’humour habituel de la saga Shrek, l’aventure fascinante, les effets spéciaux. Un très bon point pour cette attraction qui est légèrement au-dessus des autres formes de cinéma dynamique que l’on peut trouver ailleurs.

 8 – Mission Space

Certainement l’attraction la plus innovante de toutes… C’est en tout cas à ma connaissance la seule où l’on peut trouver un sac à vomi devant son siège. Et pour cause, Mission Space c’est une centrifugeuse de la Nasa qui reproduit, à l’aide d’un simulateur, les conditions de décollage et d’atterrissage d’une fusée.

Ce genre d’attraction et son lot de recommandations plus longue que le bras qu’on vous répète pendant 15 minutes avant d’enfin monter dans la navette, est très certainement celle qui vous apporte les sensations les plus extrêmes de mon Top 10. L’écrasement entier de votre corps contre le siège, vos joues qui tombent, vos mains incapables de se relever, votre bon hamburger que vous sentez remonter insidieusement dans votre gorge… Tout ceci est extrême, parfois trop extrême, et si il faut l’avoir fait une fois, ce n’est pas une attraction qu’on a envie de refaire 10 fois de suite dans la même journée. Alors même si l’expérience est unique, impossible de mettre Missions Space dans le top 5 !

7 – MIB Alien Attack

Universal Studios capitalise 80% des excellentes attractions de Floride. MIB Alien Attack ne fait pas exception à cette règle, et c’est dans les locaux de la célèbre agence secrète américaine que vous allez vivre la tout aussi célèbre séance de recrutement des agents du MIB. Encore une fois, la file d’attente commence l’attraction : alors que vous assistez à une présentation ringarde intitulée « l’Univers et nous », un agent du MIB vous interrompt et vous fait monter dans l’ascenseur secret de l’agence. Pour rejoindre la base d’entraînement, vous vous baladez dans les locaux du MIB et ses fameuses salles de contrôle et d’armement, avant d’embarquer pour une session d’entraînement sur cibles avec votre arme à rayon. Mais tout tourne mal, et ce sont des vrais aliens que vous finissez par devoir dégommer. Malgré vos efforts, Will Smith décide que ce n’est pas suffisant et vous flashe ! Dommage, vous retournez dans la vie réelle…

Ce concept d’attraction, toujours très ludique, permet de jouer réellement. Ici, tout est fait pour y croire, les aliens sont plus vrais que nature, dissimulés dans des décors urbains très réussis. Une attraction qui ne se démode pas et fait perdurer l’esprit d’un film devenu légendaire.

6 – Star Tour

Si ce simulateur existe depuis des décennies et s’était ringardisé au fil des ans, à Marne-la-Vallée comme à Orlando, Disney a réussi le tour de force d’en faire une attraction incontournable et ultra excitante en 2011. En tournant des dizaines de scènes en 3D mettant en scène plusieurs personnages de la saga (Dark Vador, Leia, Yoda, etc) sur plusieurs planètes emblématiques (Tatooine, Naboo, Hoth, etc) et en les mixant aléatoirement, on obtient… Des dizaines de version de la même attraction ! Il fallait y penser, mais le résultat est sublime ! Des heures de divertissement possibles, sans jamais savoir ce qui vous attend la fois suivante…

Une sixième place inattendue mais bien méritée donc, pour ce rajeunissement total très fidèle à la saga.

5 – The Simpsons Ride

Voici l’exemple type de l’attraction pour laquelle vous êtes hyper heureux de la voir à Universal mais surtout hyper déçu de vous rendre compte qu’elle remplace une autre attraction légendaire. En l’occurrence, l’inoubliable BTTF. Fini le voyage en Delorean, bonjour la journée diabolique à Krustyland dans un wagon de montagne russe. Heureusement, le pari de remplacement est tellement bien exécuté qu’on en oublie (presque) l’originale.

Absolument chaque détail de la file d’attente est imprégné de la culture Simpsonnienne et le scénario est absolument  génial. Se  retrouver à inaugurer une attraction bancale de Krustyland, se rendre compte que Tahiti Bob a pris le contrôle du Parc et va tenter de vous tuer avec les Simpson, c’est juste… Indescriptible ! On ajoute à ça les pieds de nez à Disney tout au long de l’attraction, les critiques et les clins d’œil des Simpson sur le système des parcs et on a un cocktail parfait, jusqu’à la dernière seconde du parcours diabolique que ce merveilleux simulateur vous fait suivre.

4 – Spider-Man

Déjà présente à l’ouverture du Parc Island of adventure en 2000, cette attraction est à la pointe de la technologie malgré son âge avancé. Parcours sur rail, secousses, tours et arrêts brutaux mêlés à la 3D et aux effets pyrotechniques. Cela donne un cocktail hyper entraînant où vous serez embarqués dans la SCOOP, voiture du Daily Bugle aménagée pour suive l’actualité au cœur de l’action. De là, Spiderman vous sauvera à plusieurs reprises des griffes des méchants Bouffon vert, Electro, Octopus et autres, qui viennent de prendre en otage la Statue de la liberté grâce à un rayon de lévitation.

Une histoire rocambolesque digne des comics auxquels elle rend hommage, et qui vaut bien sa 4ème place dans ce top 10. A noter qu’Universal prévoit déjà de la refaire en 2012 !

3 – Expedition Everest

Véritable coup de maître de Disney installée dans son magnifique parc Animal Kingdom, l’attraction Everest est une oeuvre d’art. Cette montagne russe est une VRAIE montagne ! Intégrée dans un gigantesque décor plus vrai que nature, l’Everest s’inscrit parfaitement dans le monde asiatique fantastique que le parc simule à cet endroit.

En plus, l’attraction en elle-même est simplement bluffante. Après avoir visité un musée sur le yéti, vous embarquez dans un train pour une expédition sur l’Everest. Mais arrivé en haut, les rails ont été arrachés, vous vous retrouvez à devoir remonter le temps pour ne pas mourir. Vous rencontrez alors le yéti et vous échappez dans une chute hors de la montagne avant de réussir à contourner les rails saccagés (retour dans le présent, faut suivre) en direct par le Yéti. Bon, c’est tiré par les cheveux, mais c’est grandiose et c’est un peu la version 12.0 du train de la mine. D’où une 3ème place chaudement méritée.

2 – Revenge of the Mummy

Longtemps numéro un de ce classement, c’est aussi un bel exemple du « bonne attraction remplacée par une excellente attraction ». En effet il y a 6 ans, Universal mettait fin à l’aventure King Kong pour la Momie. Un pari risqué sur le papier mais extrêmement réussi dans la réalité. Cette attraction frise la perfection tant dans sa file d’attente que dans son parcours en lui-même. Cette file d’attente est en effet la plus réussie de toutes les attractions que j’ai eu l’occasion de parcourir jusqu’ici. Vous êtes sur le tournage d’un des films de la franchise Momie. On vous présente les costumes, l’histoire, dans une expo et grâce à des vidéos. Mais vous remarquez vite le problème : des choses étranges se passent et vous suivez les malheurs de l’équipe dans la vidéo. On vous apprend que le tournage dans un vrai temple égyptien est frappé par une malédiction, et vous suivez les élucubrations des membres de l’équipe et des acteurs sur le port d’un médaillon protecteur fourni par la population locale. Détail important, Brendan Fraser agresse son pauvre assistant incapable de lui ramener un café et fini par lui piquer son médaillon. La fin de la file dans le temple égyptien lugubre est spectaculaire et aboutit sur votre montée dans un train de l’horreur. Là, tout commence vraiment ! L’assistant de la vidéo, maintenant momifié, vous dit de fuir, avant que la vraie méchante momie le réduise au silence et vous menace dans une explosion de flammes et de monstres de voler vos âmes. Vous devez fuir, évidemment ! Mais rattrapés par des scarabées dans une salle exiguë, vous voilà projetés dans la vraie attraction, faite de chutes brutales, de virages à toute vitesse. Une vraie montagne russe rythmée par une fausse arrivée très réussie, qui se termine quand le médaillon vous sauve. En bonus, pour ceux qui comme moi ne sont pas convaincus par les talents d’acteurs de Brendan Fraser, il vous réserve une surprise qui vous fera un peu changer d’avis.

Bref, cette attraction mi-train fantôme mi-montagne russe me laisse toujours sans voix même après des dizaines et des dizaines d’utilisations. Une vraie réussite qui n’a été détrônée que par l’époustouflante nouveauté de 2011, que vous allez tout de suite découvrir.

1 – Harry Potter and the Forbidden Journey

En 2011, en entrant pour la première fois dans ce nouveau “quartier” d’Island of Adventures, j’ai eu la nette impression qu’Universal Studios avait vraiment atteint le sommet de « l’entertainment » avec sa création du Wizarding World of Harry Potter. Le Poudlard Express, Pré-au-lard et ses toits enneigés, les bières-au-beurre honteusement capitalistes, et enfin l’immence et magnifique château de Poudlard, tout est fait pour vous décrocher la mâchoire de plaisir. Et dans cet univers fabuleux, il y a une cerise sur le gâteau au potiron, cette attraction révolutionnaire que je place en numéro 1 !

Après avoir déambulé dans les salles du château, allant de découverte magique en découverte magique (pour ma part en prononçant 53 « ho putain ! » en 15 minutes), rencontrant tour à tour Dumbledore, Harry, Ron et Hermione, après avoir discuté avec des tableaux et avec le choixpeau magique, vous embarquez dans la somptueuse grande Salle (seulement suggérée par un habile jeu de miroir, petite déception) dans un siège spécial qu’Hermione transforme en chaise volante  dès votre sortie de la salle. Là, vous voilà pris dans le tourbillon de cette aventure inédite. Enchaînant les simulations de vol autour du château ou sur le terrain de Quidditch, vous alternez avec des passages dans des décors réels du film, tantôt dans la forêt interdite, tantôt face à des détraqueurs saisissants de réalisme qui pompent votre âme que vous verrez projetée sur un mur de fumée (photo à l’appui !). Un parcours bluffant qu’il m’aura fallu décoder en me cassant le cou plusieurs fois d’affilée tant la prouesse technique est grande. Vous êtes totalement plongé dans l’attraction, sans jamais vous rendre compte qu’un seul câble pend ou qu’un seul plafond est faux, qu’en réalité un énorme bras articulé monté sur un rail vous promène. Le parcours passe à une vitesse prodigieuse et vous avez l’impression à la fin de vous être épuisés à tenter de remarquer tous les détails hallucinants au cours de votre vol TRES remuant.

Un sans-faute pour cette attraction donc, qui jouit il est vrai de l’incroyable univers dont elle s’inspire. Mais Universal aurait pu se casser les dents en ne réussissant pas à rendre magique une ambition hyper technique. Ce n’est pas le cas, donc, numéro 1 !

J’espère vous avoir, pendant quelques minutes, entraînés avec moi dans cette aventure hors du commun que j’ai pu vivre en Floride cet été. Ce que les studios Disney et Universal offrent au monde dans cet écrin merveilleux qu’est Orlando n’a pas d’égal ailleurs sur la planète. Alors, si jamais vous avez l’occasion d’y faire un tour… Envoyez-moi une petite carte postale ! 😉

One thought on “Top 10 des attractions Disney et Universal en Floride

  1. On a du mal à s’imaginer certaines attractions à travers des descriptions. Mais j’avoue que tout ça me fait vraimme met l’eau à la bouche rien que d’y penser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *