Échec et Matt

De Turc il n’a que la tête mais qu’elle est belle ! Matt Moussilou. Pourquoi écrire un article sur Matt Moussilou ? Pas pour son génie à l’évidence mais plutôt pour célébrer son talent digne des plus grands tourneurs-fraiseurs biélorusses. Petite rétrospective… [...]

Petit Ipod deviendra Ibomb

La nouvelle est tombée il y a quelques temps déjà, les petits appareils de chez Apple (Ipod et Iphone) seraient explosifs! C’est en tout cas ce qu’a affirmé Ken Stanborough, un habitant de Liverpool dont la fille possède un Ipod… Des cas similaires auraient été connus en France, où un jeune homme a été légèrement blessé par l’explosion de son Iphone. C’est pour le moins problématique pour les utilisateurs de la I-tech… [...]

Lui hamdoullah ça va !

Ben ouais on ne peut pas dire que les choses vont mal pour le petit mustélidé à la barbichette soignée ! Avec déjà 6 albums à son actif, le rappeur de Trappes connaît un succès grandissant auprès du public. Oui, déjà 6 albums ! Bon, je vous accorde que ses premiers titres ne sont pas très connus, et qu’on a surtout retenu l’Unité, un featuring avec J. Mi Sissoko, ou encore Qui peut me stopper ?, figurant sur l’album Aller Retour. Il se trouve que La Fouine a réussi à se démarquer grâce à des titres aux musiques travaillées, mais aussi et surtout aux textes soignés… Un petit focus sur cet artiste est donc indispensable ! [...]

American Beauty, mon beau soucis

Okay alors je ne le nie pas. Je suis en plein sous le choc d’American Beauty. Œuvre que je viens enfin de voir, comblant un trou inexcusable dans ma connaissance (minuscule) de l’histoire du Cinéma. Et donc, je suis sous le choc. Eberlué. Effrayé même. Par tant de scènes foudroyantes, s’enchaînant les uns aux autres sans pitié. Celle par exemple où Lester Burnham (Kevin Spacey) se couvre de ridicule en faisant les yeux doux à l’amie de sa fille pendant une durée insupportablement longue. Celle où le petit ami de Jane lui fait découvrir « the most beautiful thing I have ever filmed ». Et tant d’autres encore, plus légères mais tout aussi frappantes… [...]

Aumgn my god

Ahh, l’Allemagne… Son Oktoberfest, ses bières, son football rigide et ultra-efficace, sa musique… Non, rassurez-vous, je ne vais pas faire une critique du dernier album de Tokio Hotel. Eh oui, le rock allemand ne se résume pas à ces quatre adolescents boutonneux dénués de tout talent artistique. Il fut une époque, lointaine je sais, où les piliers du rock allemand, s’appelaient Can. Mieux, ils faisaient parti des initiateurs du Krautrock, variante allemande du rock progressif. Bon avant de commencer, âmes sensibles s’abstenir, pénétrer l’univers « Canien » peut laisser des séquelles à vie. Focus sur Tago Mago, leur plus grand chef d’œuvre. [...]

Dream Theater : un rêve progressif

2009 sonne comme l’année de la révolte des vétérans : retour fracassant de Lance Armstrong, début de l’ultime tournée triomphale de Johnny Hallyday. Dans notre monde devenu incertain compte tenues des déboires économiques et sociales, les valeurs sûres démontrent que nous pouvons toujours compter sur elles. Ainsi, Dream Theater ne déroge pas à la règle, et au contraire suscite de nos jours un engouement sans précédent. [...]

Sécrète Story

Qu’il est agréable de regarder la télévision lorsqu’on a rien à faire : les vacances sont l’occasion pour notre cerveau de prendre congé, se reposer, en quelques sortes de comater… Assis confortablement dans un canapé, une boisson fraiche à la main, et la télécommande dans l’autre, on zappe de chaine en chaine, jusqu’à tomber sur… Secret Story ! Super ! Des filles et des garçons dans une maison, de nombreuses péripéties, des secrets dignes des plus hautes sphères de commandement, comment ne pas tomber sous le charme de cette émission télévisuelle estivale, prête à faire tomber le couperet sur les rares neurones qui ont survécu à un an de vie active… Si vous ne connaissez pas cette émission je me ferai un plaisir de vous la résumer. [...]

Wesh Wesh

Vous avez surement déjà dû entendre cette curiosité du langage contemporain dans la rue, ou même chez vous. Mais plus que quatre pauvres lettres, qui même assemblées ne veulent certainement rien dire, cette expression représente une façon de s’exprimer, de s’habiller, de penser; c’est un art, une culture… Que dis-je, c’est l’empreinte d’une nouvelle civilisation! Durant ces quelques lignes, je me ferai anthropologue pour vous expliquer les enjeux de ce nouveau « savoir-dire » que vous pratiquez rarement, mais que vous entendez souvent. [...]

Qu’est ce qu’il y a à la Television ce soir ?

Attention, disque culte. MON album préféré. MON groupe préféré. Qu’est ce que j’ai emmerdé mes amis avec ce groupe d’ailleurs ! Malheureusement il est complètement inconnu du grand public. Avec Marquee Moon, Television nous sort sans doute un des albums les plus sous-estimés de l’histoire, surtout si on compare l’accueil du public par rapport à ce chef d’oeuvre. [...]

Les films de fatigue

Il y a longtemps que j’ai écrit ce compte-rendu assez sec pour une amie… J’avais alors cédé à la bête classification “Points Forts/Points Faibles”. C’est assez brutasson comme chronique, mais bon… Pour la synopsis, vous vous débrouillez les jolis ! En gros ça parle d’amuuuuuuuuur et puis le reste le film se charge de nous en désintéresser… Voyez le genre, M’sieur Dame ? Voici la chose : [...]

Vahid dit : Fiorèse terminé, Vahid content

La légende de la D1 a donc tiré sa révérence. Les supporters du PSG jubilent. Ceux de l’OM aussi. Ceux de Al Rayyan aussi (je suis sûr que ça existe). Et caetera, et caetera, vous m’avez compris. Les supporters du monde entier jubilent finalement. Si vous êtes footballeur, et que vous voulez vous faire détester en deux coups de cuillère à pot, suivez le guide, en immersion totale avec Fabrice Fiorèse. [...]

Attention ! Monstre à l’écran… !

Le monstre cinématographique à part entière. Ou comment traumatiser ses spectateurs. Après avoir tourné plusieurs films assez gores et osés, Peter Jackson commença à rechercher une voie différente, toujours plus ou moins trash, mais plus ciselée et plus mûrie. De ce nouveau tournant naquit une abomination délicieuse, Heavenly Creatures, expérience traumatisante à souhait, profonde, terrible, méchante et à la fois tout en rêverie, en douceur, en finesse, en amour… [...]