Football-fiction : avec des si, on refait la Ligue des Champions

En attendant le troisième onze-type consacré aux joueurs ayant échoué en France mais ayant réussi à l’étranger (il devrait arriver ce weekend), voici un petit moment détente. Vous l’avez sans doute vu, mais l’OM a pris une valise à Bernabeu hier. Vous le savez sans doute, je suis un grand supporter de l’OM, mais contrairement à nombre de mes « collègues », je ne vais pas tomber dans la sinistrose de la non-qualification. Non, il y a bien mieux à faire. Grâce à la puissance incommensurable du conditionnel – exemple : si Edouard Cissé avait du talent, il serait titulaire au FC Barcelone – je vais essayer de vous montrer que Marseille a fait exprès de perdre à Madrid pour se garder le plus de chances possibles de qualifications. Oui vous avez bien lu. Allez, c’est parti.

1/ Si Marseille tape 2 fois Zurich, et que le Real battent 2 fois le Milan (vu l’état de forme du Milan et la réussite du Real, c’est pas impossible), Marseille est 2e avec 6 points, devant le Milan avec 3 points après 4 journées.

2/ Puis vient la 5e journée, la journée fatidique, la confrontation face au Milan : là vu la situation, le Milan est obligé de gagner pour rester dans la course. Donc plus de pression sur eux, tout peut arriver.

3/ Au pire, si Marseille perd, le Real, que je vois mal perdre contre Zurich lors de la 5e journée, sera en roue libre au Vélodrome, sûrs de finir 1er, et enverra très certainement l’équipe bis. Donc là encore, l’obstacle n’est pas insurmontable.

"Bon tu vois, j'ai l'air intelligent avec mon bouquin. Mais j'ai quand même rien compris à ton raisonnement."
“Bon tu vois, j’ai l’air intelligent avec mon bouquin. Mais j’ai quand même rien compris à ton raisonnement.”

Allez, on renverse la perspective, et on imagine maintenant que Marseille ait gagné hier soir et que le Milan ait logiquement battu Zurich. Alors :

1/ Marseille est donc 2e avec 3 points, à égalité avec le Real et derrière le Milan, qui 6 points.

2/ Encore une fois, Marseille tape 2 fois de suites Zurich, et pendant ce temps-là, le Real tape le Milan deux fois. Donc Marseille et le Real serait alors à égalité avec 9 points au bout de 4 journées, devant le Milan AC avec 6 points.

3/ Marseille perd contre le Milan à San Siro lors de la 5e journée, et le Real bat tranquillement Zurich. Le Real a alors 12 points, Marseille et Milan 9.

4/ Le Real, dont la qualification est incertaine, envoie l’équipe type au Vélodrome, Marseille perd. Pendant ce temps, même si Milan ne bat pas Zurich, Marseille est pas du tout sûr d’être qualifié (il faudrait alors regarder le goal average, voire le coefficient UEFA…)

ou

2’/ Marseille tape 2 fois de suite Zurich, le Real et le Milan se partagent les victoires lors de leur double confrontation. Donc tout le monde se retrouve à 9 points après 4 journées.

3’/ Vu que le Milan et le Real tirent au moins 3 points sur les 2 dernières journées grâce à leur victoire contre Zurich, et vu 4/, l’OM est obligé de taper le Milan pour passer. La pression a changé de camp, une défaite ne serait pas préjudiciable pour le Milan, alors que pour l’OM…

Oui je sais, on n’a un peu rien à faire sur Omnizine. N’empêche, c’est toujours marrant de faire ce genre de raisonnement qui, il faut le reconnaître, a une chance infime d’aboutir. Au passage, ce raisonnement quasi-mathématique n’est pas de moi, mais d’une personne qui souhaite rester anonyme 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *