Sports

Comme dirait France Télévisions, “pour la beauté du geeeeeeste, la vie feraaaaaa le reste !”

Le onze-type : les coiffures improbables

Pour ce premier onze-type de OmniZine, premier d’une longue série je l’espère, on a décidé de commencer par le plus superficiel. Les footballeurs ont souvent mauvais goût : qu’il s’agisse de leur style vestimentaire, de leur Porsche tunée (BLASPHEMIE !), les fautes de goût sont aussi nombreuses que les fautes de main de Damien Grégorini. Mais sur Omnizine, on est surtout marqués par un élément particulier : leur coiffure. J’ai le respect le plus profond pour ce métier aussi indispensable qu’est le métier de coiffeur, mais il faut reconnaître que certains joueurs devraient en changer, de coiffeur. Petit focus sur ces joueurs qui nous ont marqués presque plus pour leur coiffure que pour leur performances (à quelques exception près, je le consens). Et comme l’Ajax des années 70, comme le Barça des années 2000 et comme le légendaire FC Metz des années 2000, ce onze-type se devait de jouer en 4-3-3. [...]

Top 5 des commentaires sportifs qui nous ont le plus marqués

Il vous arrive comme nous d’allumer votre télévision, de regarder un match de foot ou encore la course du 100 mètres des championnats du monde. Très souvent, il vous arrive aussi de maudire, comme nous, la médiocrité et la franchouillardise des commentaires sportifs. Il est vrai qu’on n’est rarement gâté de ce point de vue là : après tout, pour « plaire » au français moyen (très très moyen même), et pour qu’il lui reste l’espace de cerveau disponible pour la publicité (Patrick Le Lay inside), il faut être ultra chauvin et parler le plus simplement possible, quitte à prendre le téléspectateur pour un crétin fini. Monde cruel me direz-vous, monde qui sacrifie le vrai passionné sur l’autel de la course à l’audience. Oui vous avez raison, les passionnés, que nous sommes sur Omnizine, en ont marre de ces sous-commentaires. Cependant, JTS et moi, fort de ce constat, avons quand même décidé de réhabiliter le commentaire sportif. Enfin, réhabiliter… c’est un grand mot. A force de lire les top 5 sur le site de l’Equipe Magazine, on a ainsi décidé de faire notre propre top 5 : le top 5 des commentaires qui nous ont le plus marqué, ce genre de commentaires qui peut nous faire rire aux larmes (tellement ils sont bidons), nous faire vibrer ou nous faire réagir. Bien sûr, cette liste est purement subjective et incroyablement non-exhaustive. Si vous avez des suggestions de commentaires sportifs mythiques qu’on aurait oubliés (ce qui est plus que probable), n’hésitez pas ! C’est parti pour ce top 5 ! [...]

Que se serait-il passé si l’arrêt Bosman n’avait pas existé ?

L’arrêt Bosman… L’éternel débat revient à chaque fois : l’arrêt Bosman, applicable depuis 1996, a-t-il tué les petits championnats ? Si on ne peut pas tout mettre sur le dos de cet arrêt, il a quand même considérablement modifié le paysage du football européen, en supprimant le quota de joueurs nationaux et en autorisant les joueurs en fin de contrat de signer où ils veulent. Que se serait-il passé si cet arrêt n’avait pas existé ? Avant de reprendre le volant de la DeLorean pour modifier le cours de l’histoire, intéressons-nous tout d’abord à la dernière équipe ayant profité de l’ère pré-Bosman. [...]

Usain le surBolté!

“Le tonnerre Bolt entre dans une galaxie hors d’atteinte des mortels” (Times, Londres), “9.58 pour un record stratosphérique” (El Pais, Madrid), “La fusée Bolt sur une autre planète” (Le Parisien, France), “Bolt est un extraterrestre” (La Dernière Heure, Bruxelles), “Un martien à Berlin” (La Stampa, Italie). Ce sont tous les quotidiens européens qui saluent la performance du Jamaïcain Usain Bolt, l’homme qui court plus vite que son ombre… [...]

Moment nostalgie : retour sur le Grand Prix de Belgique 1998

30 août 1998 : il y a bientôt onze ans (pour la petite histoire, le prochain grand de Belgique se courra le… 30 août 2009) se déroula une des courses les plus épiques de l’histoire de la F1 moderne. De toute façon, il suffit d’associer Spa Francorchamps et météo exécrable pour que la course soit belle. Sans oublier le contexte de ce grand prix : Hakkinen et Schumacher était alors au coude à coude au championnat du monde. Mais là… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Toboggan des Ardennes ne nous a pas déçus. Faisons un petit tour dans la DeLorean, date d’arrivée, 30 août 1998 à 13h30, accélération jusqu’à 88 miles à l’heure. Ca y est, nous sommes le 30 août 1998, et dans 30 minutes sera donné le départ de la treizième manche du championnat du monde 1998. [...]

Échec et Matt

De Turc il n’a que la tête mais qu’elle est belle ! Matt Moussilou. Pourquoi écrire un article sur Matt Moussilou ? Pas pour son génie à l’évidence mais plutôt pour célébrer son talent digne des plus grands tourneurs-fraiseurs biélorusses. Petite rétrospective… [...]

Vahid dit : Fiorèse terminé, Vahid content

La légende de la D1 a donc tiré sa révérence. Les supporters du PSG jubilent. Ceux de l’OM aussi. Ceux de Al Rayyan aussi (je suis sûr que ça existe). Et caetera, et caetera, vous m’avez compris. Les supporters du monde entier jubilent finalement. Si vous êtes footballeur, et que vous voulez vous faire détester en deux coups de cuillère à pot, suivez le guide, en immersion totale avec Fabrice Fiorèse. [...]

Kimi Raikkonen : pilote de F1, mais branleur avant tout

Côté pile, un pilote certes hors-norme mais complètement chiant et complètement inintéressant devant les medias ; côté face, un fêtard invétéré grand buveur de vodka devant l’éternel. Là où la F1 moderne tente d’imposer un moule – tant sur le comportement que sur le parcours – à tous ses futurs champions (cf Lewis Hamilton ou encore Nico Rosberg), Raikkonen a fait un gros bras d’honneur à ce moule pour imposer sa voie. [...]